Accès membres :


   Espace membres   
Vous êtes ici : Actualités

Actualités

Couts social des drogues légales et illégales :

ETUDE SOCOST - juin 2016 : En 2012, les coûts directs et indirects des substances addictives sont estimés à 4,6 milliards d’euros en Belgique.

Les drogues légales imposent le coût le plus élevé à la société car 45% (2,1 milliards d’euros) du coût social lié à l’abus de substances peut être attribué à l’alcool. À peu près 32% (1,5 milliard d’euros) peut être imputé au tabac et 5% (215 millions d’euros) aux médicaments psychoactifs. Les drogues illégales représentent environ 16% (726 millions d’euros) des charges économiques.

Les coûts de la criminalité attribuables aux substances (l’alcool, le tabac, les drogues illicites et les médicaments psychoactifs) en Belgique ont été estimés à 864 millions d’euros pour l’an 2012 (une moyenne des estimations minimales et maximales).

Le consensus dans plusieurs études sur l’efficacité en termes de coûts est que « le traitement des drogues illicites fonctionne » et que le traitement produit des avantages sociaux qui dépassent ses coûts programmatiques.

Dans l’étude SOCOST, les dépenses liées à la réduction des risques ont été limitées à 0,11% de l’ensemble des coûts directs publics. Il a été démontré que des actions telles que les programmes d’échange des seringues, le traitement de substitution aux opiacés et les salles de consommation de drogues sont efficaces en termes de coûts. Les résultats d'une évaluation de la santé économique des centres d'injection supervisés à Ottawa (Canada) ont suggéré qu'une telle stratégie semble être un moyen efficace d'utiliser les ressources financières (Jozaghi et al., 2014)

Lire suite





Autres actualités :

Actualités Actualités
Newsletter Newsletter
Recevez notre lettre d'information
entrez votre email ci-dessous :