Accès membres :


   Espace membres   
Vous êtes ici : Actualités

Actualités

La loi de 1921 doit être modifiée :

Avis - 20 septembre 2022 - La Fédito wallonne a présenté son analyse à la Cellule Générale Politique Drogues...

C’est une loi à visée répressive qui induit l’affectation de plus de moyens à la répression (police, justice, douanes, système carcéral…), ce qui engendre des coûts financiers et humains importants au détriment de la Réduction des Risques, de la Prévention et du Soin spécialisé pour des consommations problématiques de drogues illégales.

 

C'est une loi qui doit être modifiée car :

- Elle n’est plus adaptée à la réalité. Au niveau de la classification des substances, des modes de consommation, des pratiques thérapeutiques et de Réduction des risques, des modes de traitement, des enjeux économiques, etc…

- Elle est arbitraire. En fonction des régions et des autorités, il existe une diversité d’interprétations. Les citoyens ne sont pas égaux devant un même cadre légal.

- Elle est stigmatisante pour les catégories sociales les plus fragiles. Beaucoup de personnes socialement insérées consomment sans jamais être inquiétées.

- Elle n’a pas permis d’endiguer le trafic et elle continue de favoriser l’économie souterraine criminelle et le blanchiment d’argent.

- Elle provoque un engorgement du système judiciaire et du système carcéral.

 

Les modifications à envisager doivent s’inscrire dans une intention de santé publique en décriminalisant les usagers de drogues, en prévoyant des moyens pour prendre en charge la prévention et la réduction de l'usage et en assurant un accès à une prise en charge en soins et accompagnements de qualité pour ceux qui présentent des consommations problématiques.

 

LIRE





Autres actualités :

Actualités Actualités
Newsletter Newsletter
Recevez notre lettre d'information
entrez votre email ci-dessous :